Présentation du WLTP

Dans les conditions fixées par la législation de l’UE, le test en laboratoire WLTP (Procédure mondiale d'homologation des moteurs de petite cylindrée) est utilisé pour mesurer la consommation de carburant et les émissions de CO2 des voitures particulières, ainsi que leurs émissions polluantes.

Qu’est-ce que le WLTP ?

Dans les conditions fixées par la législation de l’UE, le test en laboratoire WLTP (Procédure mondiale d'homologation des moteurs de petite cylindrée) est utilisé pour mesurer la consommation de carburant et les émissions de CO2 des voitures particulières, ainsi que leurs émissions polluantes.

L’ancien test en laboratoire – appelé le Nouveau cycle européen de conduite (NEDC) – avait été conçu dans les années 80. Étant donné les évolutions en matière de technologie et de conditions de conduite, ce dernier était devenu obsolète. L’Union européenne a donc développé un nouveau test appelé la Procédure mondiale d'homologation des moteurs de petite cylindrée (WLTP). L’industrie automobile de l’UE se félicite du passage au WLTP et a activement contribué au développement de ce nouveau cycle de test.

Quelle est la différence entre le NEDC et le WLTP ?

Tandis que l’ancien test NEDC déterminait des valeurs de test basées sur un profil de conduite théorique, le cycle WLTP a quant à lui été développé sur la base de données de conduite réelle collectées à travers le monde. Le WLTP représente donc mieux les profils de conduite de la vie de tous les jours.

Le cycle de conduite WLTP se répartit en quatre parties selon différentes vitesses moyennes : faible, moyenne, élevée et très élevée. Chaque partie contient différentes phases de conduite, d’arrêt, d’accélération et de freinage. Pour chaque type de voiture, chaque configuration des organes de transmission est testée avec le WLTP pour la version la plus légère (la plus économique) et la version la plus lourde (la moins économique) du véhicule.

Le WLTP a été développé dans le but d’être utilisé comme cycle de test global dans toutes les régions du monde, afin que tant les émissions polluantes et de CO2 que la consommation de carburant puissent être comparées à travers le monde. Cependant, même si le WLTP dispose d’un ‘noyau’ mondial commun, l’Union européenne et d’autres régions réaliseront le test différemment en fonction des législations et des besoins en matière de trafic routier.

Les avantages du WLTP

Le WLTP introduira des conditions de test beaucoup plus réalistes. Celles-ci incluent :

  • Un comportement de conduite plus réaliste
  • Une plus grande variété de conditions de conduite (ville, campagne, grands axes et autoroutes)
  • Des distances de test plus longues
  • Des températures ambiantes plus réalistes, plus proches des moyennes européennes
  • Des vitesses moyenne et maximale plus élevées
  • Une force motrice moyenne et maximale plus élevée
  • Des accélérations et décélérations plus dynamiques et représentatives
  • Des arrêts plus courts
  • Équipement en option : Les valeurs relatives au CO2 et à la consommation sont fournies pour chaque véhicule tel qu’il a été construit
  • Des conditions de configuration et de mesure plus strictes
  • Permet d’obtenir les valeurs des cas les plus favorables et les plus défavorables sur les informations sur le consommateur, reflétant les options disponibles pour des modèles similaires
Grâce à toutes ces améliorations, le WLTP fournira une base beaucoup plus précise pour calculer la consommation et les émissions de carburant d’une voiture. Cela permettra de garantir que les mesures de laboratoire reflètent mieux les performances sur route des voitures.

Passage du NEDC au WLTP

  • Le WLTP sera officiellement applicable à tous les nouveaux types de voitures à partir de septembre 2017. Les nouveaux types de voitures sont les modèles de véhicules qui sont introduits sur le marché pour la première fois.
  • Les fabricants pourront commencer à demander les approbations WLTP pour les nouveaux types de voitures lorsque la législation entrera en vigueur dans l’Union européenne (pas avant la fin du mois de juillet 2017).
  • Le WLTP s’appliquera à toutes les nouvelles immatriculations de voitures à partir de septembre 2018.
  • À partir du 1 janvier 2019, toutes les voitures des concessionnaires devraient de valeurs WLTP-CO2 uniquement pour éviter toute confusion chez les consommateurs, du point de vue de l’industrie automobile
  • Les mesures de l’UE pour les voitures de fin de série devraient permettre à un nombre limité de véhicules en stock qui ont été approuvés par l’ancien test (NEDC) d’être vendus l’année suivante, c’est-à-dire jusqu’au mois de septembre 2019.

Les essais d'émissions en conditions de conduite réelles (RDE)

Les essais d'émissions en conditions de conduite réelles (RDE) mesurent les polluants, tels que le NOx, émis par les voitures lorsqu’elles roulent sur la route. Le test RDE ne remplace pas le test en laboratoire WLTP, mais le complète. Le test RDE veille à ce que les voitures aient des émissions basses quelles que soient les conditions de route. L'Europe est la première région au monde à introduire un tel test sur route, effectuant ainsi un pas important en avant en ce qui concerne les tests d’émissions des voitures.

Les conditions comprennent :

  • Des altitudes basses et élevées
  • Des températures annuelles
  • Une charge supplémentaire du véhicule
  • La conduite en montée et en descente
  • Les routes urbaines (vitesse lente)
  • Les routes rurales (vitesse moyenne)
  • Les autoroutes (grande vitesse)